Femme à vélo

Equilibre hormonal naturopathie

Les préoccupations hormonales sont un domaine où la naturopathie excelle.  Je suis très attentive aux problèmes hormonaux des femmes et à leurs effets sur leur qualité de vie.  La santé hormonale de la femme est complexe et nécessitent une évaluation approfondie

logo-png.png

Syndrôme prémenstruel ou SPM

Le syndrome prémenstruel est un ensemble de symptômes physiques et émotionnels qui surviennent avant les règles et qui disparaissent avec elles ou au cours des jours suivants. Environs 75% des femmes en âge de procréer seraient touchées. La plupart du temps nous observons les symptômes suivants : tension douloureuse des seins, crampes, humeur changeante, irritabilité, tristesse, fatigue, transit perturbé, migraines, fringales, ballonnements, douleur dans le bas du dos, etc. Les mensurations sont contrôlées par des hormones sécrétées par l’hypophyse et les ovaires. Un déséquilibre ou mauvais traitement par l’organisme de ces hormones constituent un facteur déterminant du SPM.  

forme-verte.png

Le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) touche en moyenne 1 femme sur 10 et est la première cause de troubles de la fertilité féminine. Ce dérèglement hormonal entraine une surproduction d’hormones androgènes et en particulier de testostérone.

Cette dernière va bloquer la maturation des futurs ovules (les follicules). Les mécanismes à l’origine de ces troubles sont encore mal identifiés et de nombreuses femmes sont confrontées à une longue errance médicale avant d’être diagnostiquées. A ce jour, aucun traitement allopathique n'existe pour durablement soigner ce syndrome et les patientes se voient souvent prescrire une contraception hormonale pour masquer les symptômes.

 

Le SOPK peut être associé à de nombreux troubles tels que l’acné, la chute de cheveux, des troubles de l’ovulation et du cycle menstruel, une difficulté à perdre du poids, une prise de poids, des baisses de moral, de l’hirsutisme ou une insulinorésistance. Son origine est multifactorielle et les perturbateurs endocriniens semblent jouer un rôle important. 

Syndrôme des ovaires polykystiques ou SOPK :

forme-ocre.png

Problèmes d'acné et hormones

De nombreuses femmes adultes sont complexées par des troubles acnéiques. Avoir des boutons sur le menton, les joues, le cou ou le dos alors que l’on a largement passé la période de la puberté et que les rides arrivent, c’est rageant ! Souvent les boutons s’intensifient à l’arrivé des règles. L’acné peut être liée à une mauvaise hygiène de vie, une alimentation inappropriée et être renforcée par l’utilisation de produits non adaptés. Mais pour s’en débarrasser durablement, il faut également se pencher sur la question de l’équilibre hormonal, en particulier des œstrogènes et de la progestérone, et de leur recyclage par le foie.  

forme-croissant-bleu-vec.png

Problèmes de thyroide :

Les dérèglements thyroïdiens sont plus fréquents chez la femme que chez l’homme. Ils se manifestent par un fonctionnement anormal de la glande thyroïde ou de l’hypophyse qui la contrôle et par extension, des hormones qu’elles synthétisent. Les hormones thyroïdiennes ont une action sur de nombreuses fonctions vitales dont l’utilisation de l’énergie, la croissance et le développement des tissus, le fonctionnement du cœur et la fertilité. Un dérèglement a donc de nombreux impact sur le métabolisme. 

 

  • Signes hypothyroïdie : apathie, prise de poids, frilosité, baisse d’énergie, constipation, chute de cheveux, humeur dépressive, paupières gonflées au réveil, troubles du cycle menstruel. 

  • Signes d’hyperthyroïdie : perte de poids, irritabilité, palpitations, transit accéléré, sudation excessive, chaud tout le temps.  

forme-verte.png

Vous vous retrouvez dans une des ces situations et souhaitez faire un bilan ?