top of page

Prévenir les allergies saisonnières


Le printemps s'installe et il amène chaque année avec lui, les éternuments, les yeux rouges, le nez bouché, le nez qui gratte et qui coule mais aussi fatigue et démangeaisons. Ces différents symptômes peuvent avoir un réel effet négatif sur notre qualité de vie et impacter notre moral.


Les allergies saisonnières aussi appelé rhume des foins ou rhinite allergique résultent d’une réaction inappropriée et excessive, du système immunitaire face à un agent étranger inoffensif. Dans ce cas, le système immunitaire va considérer l’agent étranger (pollen, acarien etc.) comme nocif. Les mastocytes, cellules du système immunitaire vont alors libérer de l’histamine. L’histamine est un médiateur chimique à l’origine de l’inflammation. Elle va provoquer une dilatation des vaisseaux sanguins du nez et l’inflammation des membranes à l’origine des symptômes allergiques, d’où l’utilisation courante de médicaments antihistaminiques en cas d’allergies.


Les allergies sont généralement liées à un foie engorgé ou paresseux, à un système immunitaire sur-réactif et à une barrière intestinale poreuse.


Les allergies saisonnières ne sont pas une fatalité, la naturopathie peut vous aider à passer sereinement cette saison.

Chouchouter son foie


Le foie est l’usine de traitement des déchets du corps. Un foie surchargé est dans l’incapacité de traiter l’ensemble les déchets produits par le corps et provenant de l’extérieur. Ces derniers vont alors stagner dans le corps. Cette situation participe à la surexcitation du système immunitaire.


Lorsque nous sommes sujets aux allergies il est donc important de prendre soin de son foie et de l’aider dans son activité de filtration. Le printemps avec ses températures plus douces est la période idéale pour nettoyer le foie engorgé par l’hiver.


Quelques outils pour prendre soin de son foie :


- Mettre son système digestif au repos pour permettre au foie de se nettoyer: monodiètes, jeûne intermittent.


- Eviter les mauvaises graisses et sucre raffiné qui encrassent le foie.


- Avoir une alimentation riche en anti-oxydants afin d’aider la détox du foie (fruits rouges, pomme, noix de pécan, asperge, choux rouge, poivron…)

Les aliments riches en anti-oxydants et vitamine C réduisent également la production d’histamine.


- Boire une eau de bonne qualité, sans perturbateurs endocriniens et autres déchets. Privilégier l’eau filtrée, l’eau du robinet si vous êtes sures qu’elle est de bonne qualité ou l’eau minéral type Mont roucou ou Reine de près.


- Accompagner la filtration du foie : le soir poser une bouillotte sur le foie pendant 20 minutes minimum. Le foie est un organe volumineux et très vascularisé, il a besoin de chaleur pour fonctionner de façon optimale. En effet, le chaud va entrainer la dilatation des capillaires sanguins et ainsi potentialiser la filtration.


- Prendre soin de son foie et soutenir la détox à l’aide de plantes: romarin, radis noir, desmodium, sève de bouleau…



Renforcer sa barrière intestinale, limiter l’inflammation et prendre soin de sa flore intestinale


Privilégier une alimentation anti-inflammatoire et non agressive pour la barrière intestinale.


– Manger des aliments riches en oméga 3 qui sont anti-inflammatoire et diminuent la sensibilité aux allergènes.

Source d'oméga 3: petits poissons gras (sardines, maquereau), huiles bio de première pression à froid de cameline, chanvre ou colza première).


Supprimer les produits laitiers à base de vache, privilégier les produits laitiers de chèvre et de brebis.


- Eviter au maximum les aliments industriels.


- Boire des jus de légumes non pasteurisés.


- Penser à bien mastiquer.


- Ajouter du curcuma, puissant anti-inflammatoire, dans son alimentation.



Soutenir son système immunitaire



La régulation du système immunitaire pour éviter son emballement est également un point essentiel dans la prise en charge des allergies.



Quelques outils pour réguler son système immunitaire :


- Avoir une activité physique régulière.


- Faire attention à la carence en vitamine D qui est un soutien et régulateur du système immunitaire.


- Manger des aliments riches en magnésium pour lutter contre l’hypersensibilité. C’est un antihistaminique naturel.

Sources de magnésium : amandes, germes de blés, graines de tournesol, céréales complètes, banane.


- Le propolis liquide : anti-oxydant, anti-allergique, anti-inflammatoire.



Gérer son stress


Le stress chronique va impacter sur la réponse immunitaire de l’organisme, favoriser l’inflammation et les symptômes allergiques. L’excès de cortisol, produit par les glandes surrénales lors de périodes de stress, va perturber le thymus qui est l’organe régulateur du système immunitaire et ainsi dérégler la réponse du système immunitaire.


Quelques outils pour gérer son stress :


- La cohérence cardiaque.


- Les activités relaxantes : yoga, jardinage, lecture, méditation, relaxation…


- Activité physique régulière.


- Ecouter de la musique, danser, se faire un kiff par jour.



Avoir les bons gestes au quotidien


- Prendre une douche et se rincer les cheveux le soir en rentrant chez soi pour éliminer toutes les particules de pollen.


- Nettoyer son nez à l’aide d’un Lota ou avec du plasma marin.


- Appliquer sur les yeux de l’hydrolat de camomille romaine ou de bleuet. Très apaisants, ils soulagent les yeux gonflés et irrités.


- Eviter l’allergène en période de crise allergique.



Quelques plantes et compléments nutritionnels en renfort


- Respirer plusieurs fois dans la journée 2 gouttes d’huile essentielle de marjolaine à coquille et 2 gouttes d’huile essentielle d’estragon sur un coton tige.


- Assainir l’air avec 3 gouttes d’huile essentielle de camomille romaine et 2 gouttes d’huile essentielle de Lemon-grass.


- Bourgeon de casis : cortisone-like, anti-inflammatoire au niveau respiratoire et action anti-allergique.


- Plantain : anti-allergique, anti-inflammatoire des voies aériennes, antihistaminique, et spasmolytique.


- Plasma marin pour faire le plein d’oligo-éléments dont le magnésium qui aident à lutter contre les allergies.


- Quercétine : antioxydantes, anti-inflammatoires et antihistaminiques.

Source alimentaire : ail, câpres, oignons, aneth fraîche, les baies, pommes, figues, graines de chia, asperges, etc.


Herboristerie HERBONATA (en ligne https://www.herbonata.fr/ ou en boutique 17 Rue de Paris, 78100 Saint-Germain-en-Laye : réduction de 10% avec le code ALBANEHERBO10.

bottom of page